On pense toujours que les dictons sont des formules désuètes que l’on a toujours un peu honte d’utiliser. Cependant, quand on a le cerveau bien perverti comme le nôtre, on trouve toujours de quoi les faire revivre à une autre sauce. Voici quelques exemples de dictons qui nous ont inspiré des scénarios de films de Q.


Qui ne tente rien n’a rien.

Synopsis : Billy est un geek solitaire ayant mis au point un algorithme capable de scanner les profils de toutes les filles de son université afin de connaître leurs points faibles et les faire tomber amoureuse de lui.  Lui qui n’osait jamais sauter le pas, il va en sauter pas mal (des étudiantes).

 

Plus on est de fous plus on rit.

Synopsis : En 3016, la planète Terre n’est plus qu’un champ de ruines après l’attaque d’envahisseurs venus d’ailleurs. Au moment de l’attaque, la NASA avait alors diffusé un communiqué en se justifiant d’un mythique “on les a pas vu venir les cons”. Pour se rattraper, l’agence spatiale américaine lance un programme de repopulation de la Terre afin de combattre les aliens. Un sérum mystérieux appelé “Megafertilus” est mis au point et garantit le dédoublement de chaque couple pratiquant un coït de plus de 5min. Seuls les plus endurants auront dont l’honneur de notre civilisation… À mi-chemin entre L’arche de Noé et Marathon Man, Matt Ramone nous délivre ici une prestafion hors du commun.

 

Qui va à la chasse perd sa place.

Synopsis : C’est la drôle histoire d’un chasseur marié avec la plus belle crémière de son village, Monsieur et Madame Delacartouche. Malgré les moqueries et les diverses provocations des habitants sur l’infidélité de sa femme, l’homme reste amoureux de son épouse en lui faisant une confiance aveugle. Ce qu’il ignore c’est qu’une fois parti chasser en forêt, sa crémière se fait tirer dans le mille par tout ce qui comporte deux pattes et deux boules.

 

Tel est pris qui croyait prendre.

Synopsis : Des jeunes gens se retrouvent enfermés dans une villa luxueuse du Sud de l’Espagne. Pour survivre ils devront exécuter les ordres d’une voix mystérieuse et perverse leur demandant d’accomplir ses désirs sexuels les plus étranges. Attention, les derniers finiront peut être les premiers…

 

Jeu de main, jeu de vilain.

Synopsis : Superstar de la musique grâce à son génie au piano depuis ses 5 ans, la carrière de Richard est en chute libre après plus de 25 ans de carrière au top. Alcoolique, dépressif et mangeur de soupe en brique, le pianiste retrouvera la joie de vivre en mettant son doigté divin au service de ceux et celles en manque de libido. Un biopic saisissant à mettre entre toutes les mains.

 

Un de perdu, dix de retrouvés.

Synopsis : Kim est une jeune starlette de la télé-réalité américaine qui n’a de talent que son cul. Si tout va bien dans sa carrière, la belle souffre d’une terrible malédiction : après chaque rupture amoureuse, elle doit coucher avec 10 personnes en même temps pour enfin retrouver l’amour. Un film a conseillé pour tous les amateurs de parties à plusieurs et de chirurgie esthétique.

 

Il faut pas pousser mémé dans les orties.

Synopsis : Cela fait presque 20 ans que Mamie Nova a donné sa dernière interview au journal Le Yaourt Libéré et depuis, plus personne ne l’a aperçu. Pourtant, trois étudiants en botanique vont la retrouver en tournant un documentaire sur le reproduction des Urticacées en milieu hostile forestier. La grand-mère préférée des Français leur apprendra alors tout ce qu’elle sait sur la reproduction des orties, mais surtout sur la reproduction des humains en milieu humide.

CA4FOKzWsAATRJx

Parle à mon cul, ma tête est malade.

Synopsis : Derrière ce titre vulgaire se cache en vérité une comédie romantique drôle au message très profond. Après un violent accident de voiture, Mary devient sourde et n’est plus capable d’entendre les mots doux de son époux Jim. Totalement dévasté et prêt à tout pour que l’amour de sa vie l’entende de nouveau, Jim trouve chemin original pour se faire entendre … Un vrai film de cul qui parle de cul où les personnages parlent à un cul.

 

C’est au pied du mur qu’on voit le maçon.

Synopsis : Manuel est un maçon courageux qui se pose beaucoup de question sur sa sexualité. Évoluant dans un univers essentiellement masculin où règne en maître la blague misogyne bien grasse, le jeune ouvrier se sent malgré tout attiré par tous ces “sourires du maçon” qui surgissent lorsque ses collègues se baissent. Réussira-t-il à assumer sa sexualité pour enfin mettre des coups de barres à mine là où il veut ? Une comédie romantrique pleine de grosses taloches doublée d’une performance exceptionnelle de Patrick Truelle.

 

Fais du bien à Bertrand, il te le rend en caguant.

Synopsis : Privé de sphincter depuis son enfance, Bertrand doit vivre sur le trône de céramique au cas où la grosse commission débarque sans prévenir. Malgré cet handicap, le jeune homme à fonder un véritable empire dans le domaine des WC de luxe, qui lui permet d’attirer dans ses chiottes les plus belles femme du monde. Une drôle d’histoire qui sent bon le “pschit pschit” senteur des bois.

Voilà, n’hésitez pas à proposer vos dictons les plus courants, ce n’est pas sans joie que nous iront les transformer en scénarios de films olé olé (et on ne parle pas de corrida) !

Comments

comments

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.