La date fatidique approche et tu commences sérieusement à flipper. Un an que tout le monde en parle mais toi tu n’as rien changé de tes bonnes vieilles habitudes. C’est peut être ce qui va te coûter ta « clef » pour entrer dans le monde du chômage du travail.

Voici toutes les raisons qui vont faire ton échec.

    •  Tu écris comme un élève de CP à trois doigts.

      Tu prends la première feuille A4 qui ressemble de loin à un cours et là, c’est le drame. Tu te rends compte qu’en plus de n’avoir rien branlé, tu as joué la comédie toute l’année en faisant mine d’écrire le cours. Oscar du meilleur acteur de ton échec scolaire.
      Pendant 15 minutes tu vas tenter de déchiffrer ton écriture de SEGPA au lieu de mémoriser qui a fait tuer Trotski. En revanche, toi tu sais qui va te tuer.
      L’astuce : Passe à la FNAC et achète des Annabac, Fiches Bac et Objectif Bac. Prends tout ce qui comporte le mot bac. Jean-Sébastien Bac.

 

  • Tu n’as toujours pas commencé à réviser.

    Bad boy. Depuis les vacances de la Toussaint ta mère te dit de réviser. Mais à l’époque tu préférais ta soirée Halloween pourrie où tous les mecs se déguisent en Joker ou en “Anonymous” et les meufs se lâchent en Catwoman bonnasses en espérant ne pas trop se faire toucher le cul. Toute l’année tu te disais que les cours étaient assez chiants comme ça, que c’était trop tôt et que t’étais trop fatigué(e).
    Sauf que maintenant, il est presque trop tard.
    L’astuce : Retire-toi les doigts du cul. Tu ne t’es pas levé(e) toutes ces années à 7h pour rien.
  • Tu es un(e) acharné(e) du Stabilo.

    Tu as tellement rien suivi des cours de cette année que tu ne sais même pas ce qui est important ou non. Et comme tu commences à faire dans ton froc, tu cherches une solution pour te donner au moins l’impression de réviser. C’est à ce moment que tu retrouves au fond de ton sac un Stabilo que tu n’avais jamais rendu à son propriétaire. Dès lors tu entres en « transe-stabilo ». Tout y passe : titre du chapitre, sous-titre, phrase inutile, sous-sous-titre et même la date du jour, on sait jamais. A la fin de la journée, ton cours ressemble soit à un gilet jaune de sécurité, soit à une figurine Mon Petit Poney.
    L’astuce : Si dans un paragraphe de 5 lignes 3 sont surlignées, c’est que les deux lignes sans Stabilo sont importantes. Et ouais. CQFD fraté.
  • Tes amis aiment la bite et adorent le dire.

    Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite. Bite.
    Oui. Il y a des zizis partout sur tes feuilles de cours. Impossible de te concentrer. C’est peut-être le signe que tu es vraiment une bite au lycée.
    L’astuce : Réécris ton cours sur une autre feuille. Premièrement cela te fera une révision en le recopiant et deuxièmement tu auras le sentiment du devoir accompli. C’est important d’avoir confiance en soi, surtout avec ta gueule.

    • Tu révisais en regardant Roland-Garros.

      Bah bravo Morray. On t’as pas dit que la télé rend bête ? Les jupettes des tenniswomen russes ou les corps parfaits des tennismen t’ont forcément plus attiré que les lignes de tes feuilles Clairefontaine. D’ailleurs, ton cerveau étant en phase d’assimilation, tu as retenu tous les sponsors situés autour du court : BNP Paribas, Fly Emirates, Engie, IBM, Longines, Perrier, FedEx et Lacoste. Tu vois toutes ces entreprises qui ne voudront pas de toi en CDI ?

 

    • Tu révises dans une bibliothèque, alors que tu n’y vas jamais.
      Une légende raconte qu’il existe un mystérieux endroit près de chez toi où règne calme, travail, réussite et exemplarité. Tu décides d’y aller avec des amis, on ne sait jamais, des fois que tu te fasses mordre par un intello affamé. Sauf que le silence te rend nerveux, que tout est prétexte à des fous rires et autres bassesses envers ces inconnus qui t’entourent. Ces terres te sont inhospitalières, alors abandonne ta quête jeune hobbit et retourne boire des pintes avec Sam, Merry et Pipin.
      L’astuce : La bibliothèque n’est pas une mauvaise idée et changer d’air est toujours bénéfique. Mais le mieux c’est d’y aller seul. De toute façon si tu y vas, tu auras rien d’autre à faire à part réviser. Sauf si tu veux te retaper des Tom-Tom et Nana rayon enfant. 

Tom-Tom et Nana

 
Et voilà, c’est notre façon à nous de te souhaiter bon courage et de te faire stresser encore un bon coup. Parce que nous on s’en fout, on l’a déjà notre bac.  HA HA


Comments

comments

A propos de l'auteur

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.